Les semis de début de saison à l’intérieur : nos conseils pratiques

Parmi les travaux à réaliser en janvier afin de préparer le jardin et le potager, vous pouvez réaliser vos premiers semis de fleurs et de légumes à l’intérieur. Ces ensemencements nécessitent quelques précautions, que je vous indique dans cet article.

Comment réussir vos semis précoces de fleurs et de légumes ?

Vous avez bien toutes vos graines à semer en provision ? Cet hiver, ne tardez pas à faire les derniers achats des variétés qui vous manquent, voire à en acquérir de nouvelles à découvrir.

Vous pouvez réaliser vos semis dans plusieurs types de contenants :

Mais quel que soit votre choix, il y a un point sur lequel je ne transigerais pas à votre place : la qualité du terreau de semis. Bannissez les terreaux bon marché et de qualité moindre, que l’on trouve dans certaines enseignes non spécialisées. Si vous utilisez un terreau de votre fabrication (je ne parle pas de compost), veillez à ce qu’il soit exempt de parasites ou de champignons.

La réussite des semis tient en trois points essentiels :

  • La qualité du substrat
  • La qualité et la fraîcheur de vos graines
  • Les soins apportés lors du semis et au début de la culture (respect des températures, arrosage, luminosité)

Semer en caissette : les étapes à suivre

Prenons pour exemple le semis en caissette d’environ 6-7 cm de hauteur. Vous pourrez le transposer facilement vers un autre contenant.

  • Veillez à ce que votre caissette soit propre ;
  • Remplissez d’un cm de terreau grossier ;
  • Complétez par 3-4 cm de terreau fin ou tamisé (le tamis doit avoir une maille maximale de 1cm de côté) ;
  • Egalisez et tassez à l’aide d’une planchette ;
  • Arrosez sans détremper le terreau (avec un vaporisateur ou un arrosoir à pomme fine) ;
  • Laissez le sol absorber l’humidité durant quelques minutes ;
  • Préparez vos graines de fleurs à semer ou vos semences potagères en fonction de leur taille. Placez-les dans un semoir manuel. Les habitués utilisent une feuille pliée en cornet ;
  • Entamez le semis de façon claire et régulière. Si votre semis est dru (dense), vous n’aurez pas la quantité de plants espérée et, surtout, risquez la « fonte des semis », une maladie qui ravage boutures et plantules par le pourrissement ;
  • Après la pose des graines de légumes ou autre, recouvrez -selon les cas - de maximum une fois leur hauteur de terreau très finement tamisé. Tassez à nouveau légèrement ;
  • Arrosez de nouveau en pluie fine ou avec votre vaporisateur ;
  • Recouvrez la caissette d’une vitre ou d’un film plastique afin d’y favoriser un microclimat propice à la levée ;
  • Placez votre caissette sur un appui de fenêtre maintenu constamment entre 18 et 22°C. Le terreau doit rester humide, sans excès. Découvrez la caissette 15 à 30 minutes par jour afin d’en aérer le contenu. Les graines n’ont pas besoin de lumière pour germer. Mais dès le début de la germination, votre caissette devra être bien exposée à la lumière (et non au soleil direct) ;
  • Une dernière chose : n’oubliez pas d’étiqueter vos semis !

Ces conseils valent également pour les plantes condimentaires, réputées plus difficiles à semer.

Besoin d’accessoires spécifiques pour semer vos légumes et fleurs du jardin ?

Il vous est loisible de commander en ligne via ce site. Vos colis de graines seront expédiés dans les 24 heures. Tous les moyens de paiement proposés sont sécurisés. Une question relative à votre commande en cours ? Graines-Semences est disponible via un formulaire en ligne.

A bientôt pour d’autres conseils !

Fabien, de Graines-Semences

CO²

Le travail réalisé par notre équipe a permis d’enregistrer

- 37,60 %

de consommation de CO2 en surfant sur Graines-Semences

arbre

La générosité de nos clients a permis de planter

173 arbres

afin de compenser les émissions en CO2

Plus d'infos sur notre implication environnementale
Feuille de remontée Haut de la page