Comment semer en caissette ou en pleine terre ? Définition et matériel

Le semis constitue une étape essentielle pour vos futures cultures, qu’elles soient potagères ou florales. Il me paraissait important de vous livrer quelques conseils quant au matériel à utiliser pour vos semis, ainsi que quelques grands principes horticoles.

Distinguons pour cela le semis à l’intérieur, que l’on fait en début de saison, à partir de janvier selon la variété, du semis en pleine terre, en fonction de la région où vous résidez.

Le semis de graines en pot ou en caissette

Matériel et techniques de semis, conseils et achat en lignePassons en revue le matériel nécessaire pour semer dans un contenant :

  • Caissettes, pots en plastique ou mini serre, cela importe peu, du moment que votre contenant est propre, et éventuellement désinfecté ;
  • Le terreau doit être prévu pour le semis, et de qualité.  Evitez les terreaux premier prix. Vous utilisez un substrat « maison » ? Veillez à ce que celui-ci soit propre et exempt de graines de plantes adventices (mauvaises herbes).

Comment procéder pour semer vos graines en pot ou en caissette ?

  • Le remplissage du contenant se déroule en plusieurs couches : une couche 1-2 cm de terreau grossier, une couche de terreau fin et homogène et une couche de terreau finement tamisé pour recouvrir les graines. Certaines variétés ne doivent pas être recouvertes ; soyez attentifs aux indications du grainetier. Chaque couche sera tassée modérément afin que les graines soient bien en contact avec le substrat.
  • Le semis de graines de fleurs ou de légumes est plus facile avec un petit semoir manuel rotatif, une feuille pliée ou directement avec les doigts. Privilégiez un semis très clair et régulier, il y va de la réussite et de la qualité de vos plants tout au long de la culture. La température idéale de semis est de 15 à 22°C selon les variétés ;
  • L’arrosage s’effectue directement après le semis afin de bien humidifier le terreau, sans noyer vos semences. Utilisez un arrosoir à pomme très fine ou un vaporisateur. Le terreau sera ensuite maintenu humide, sans excès toutefois : vous risqueriez la fonte des semis et vous perdriez toutes vos plantules en seulement quelques heures. Pensez à aérer au minimum 30 minutes par jour les semis couverts ;
  • Le repiquage consiste en prélever délicatement les jeunes plants et les installer dans des petits pots de 9 à 11 cm, toujours dans un terreau de bonne qualité. Les plantules devront être enterrées jusqu’aux cotylédons (les premières fausses feuilles). Arrosez généreusement et ensuite maintenez humide.

Voilà votre culture lancée ! La plantation en pleine terre, en pot ou en jardinière à l’extérieur sera réalisée lors des travaux de jardinage de mai, après les derniers risques de gelées. Les vivaces pourront sortir un peu plus tôt.

Semer en pleine terre vos graines

Pour un semis en pleine terre, la préparation du sol est primordiale.

  • Veillez à ce que celui-ci soit débarrassé des mauvaises herbes, pierres et débris divers. Une terre finement travaillée favorisera une bonne germination des graines ;
  • Ameublissez bien le sol. Si la terre est trop argileuse, vous pouvez y ajouter du terreau ou du compost bien décomposé afin d’en améliorer la structure. L’usage d’un engrais organique afin de l’enrichir peut se révéler nécessaire. Une terre finement travaillée favorisera une bonne germination des graines.

Plusieurs méthodes de semis peuvent être envisagées, selon la variété de légumes ou de fleurs à semer :

  • Semis en ligne, en poquet, en pépinière : après avoir soigneusement préparé le sol, creusez un sillon dont la profondeur sera adaptée à la grosseur des graines, quelques centimètres tout au plus. Recouvrez soit avec la terre des sillons, soit avec du terreau ;
  • Semis à la volée : lorsque le sol est finement ratissé, semez à la volée en étant le plus régulier possible. Si les graines sont très fines, vous pouvez les mélanger avec du sable fin pour faciliter le dosage.

Quelle que soit la technique employée, semez en ayant la main légère, inutile de mettre trop de graines, qu’il faudra éclaircir plus tard. Tassez avec le dos d’un râteau, une planche ou un rouleau selon les cas.

Conservez l’emplacement humide jusqu’à la levée. L’arrosage devra être copieux, sans provoquer de coulées de boue néanmoins.

Les plantes semées directement en pleine terre doivent être suffisamment fortes pour être repiquées. Prélevez-les avec le maximum de racines et après la plantation, arrosez-les abondamment. Ombrez si nécessaire. Selon les cultures, pas besoin de repiquage mais simplement éclaircir.

Derniers conseils pour vos semis et cultures

L’entretien de vos plants passe par un sarclage régulier, afin que les adventices ne les envahissent pas. Utilisez au besoin une fourche à désherber, qui enlève les mauvaises herbes par la racine. Ne négligez pas l’adage : « Un binage vaut deux arrosages » ! Vous économiserez de la sorte eau, temps et manutention.

Pour votre potager, pensez à échelonner vos semis. Vous assurerez de la sorte des récoltes régulières au fil de la saison.

Optez pour des sachets refermables pour bien conserver vos graines horticoles. Conservez-les à l’abri de la chaleur, la lumière et l’humidité, dans une boîte métallique ou en bois massif. Evitez les meubles en agglomérés, dont les solvants détériorent la qualité germinative des graines de fleurs et de légumes.

Commandez dès à présent vos graines et votre matériel pour semis et cultures sur le site de Graines-Semences. Nous conditionnons nous-mêmes nos graines, non traitées ou bio. Nous expédions votre colis postal partout en Europe ou au Canada. Une question relative à votre commande en cours ? Veuillez remplir notre formulaire de contact en ligne.

A bientôt pour d’autres conseils !

 

Fabien, de Graines-Semences

 

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire